Amiens ville Cluster

Le centre-ville d’Amiens concentre une très forte présence d’organismes universitaires, de centres de recherche, de tiers lieux. Il dispose également d’atouts urbains importants comme l’existence d’aménités urbaines, patrimoniales et paysagères et la présence de nombreuses opportunités foncières et immobilières.

Pourtant ces organismes fonctionnent encore trop souvent en silos indépendants, sans interactions : peu de relations entre les établissements d’enseignement, absence de projets de recherche collaboratives entre les laboratoires, faibles relations entre centres de recherche et entreprises.

L’isolement de ces organismes est souvent renforcé par un aménagement urbain inadapté, ne favorisant pas l’hybridation des fonctions : manque de liaisons urbaines, espaces publics peu propices à l’expérimentation, défaut d’infrastructure dédiées (lieux communs de recherche, d’innovation).

L’enjeu d’Amiens

L’enjeu relevé par Amiens, et qui s’ancre dans le création de clusters, est de créer des start-up, des produits innovants, et d’attirer des entreprises par une dynamique de territoire reconnue. Il va donc s’agir de mettre en résonance deux systèmes, l’économique et l’urbain.
Car l’innovation provoque l’innovation, l’action publique, et de fait l’organisation urbaine qui en résulte, doivent être pensées afin de répondre aux besoins des usagers tout en stimulant l’investissement et la créativité.

Dès lors, la ville doit être appréhendée comme un véritable laboratoire d’expérimentations à ciel ouvert.

C’est sur cette base qu’Amiens Métropole s’est engagée dans l’élaboration d’un Schéma Urbain de l’Innovation (SUI). Ce dispositif de recherche et développement se déploie sur l’axe stratégique « Hôpital Nord-Citadelle / Saint Leu / Gare la Vallée » est appelé à générer un fort potentiel de développement urbain autour de fonctions métropolitaines supérieures (sites universitaires, pôle intermodal de la gare, développement de deux clusters (usages numériques et énergie).

Le SUI a pour finalité de répondre à trois grands enjeux :

  • Rendre lisible depuis l’espace public la vocation de ce secteur dédiée aux fonctions innovantes (boucle urbaine douce, mobilité, mobilier urbain, démonstrateurs…) ;
  • Structurer une offre immobilière et foncière mobilisable rapidement pour les porteurs de projets à partir des espaces en friche, des « dents creuses », des bâtiments non affectés ;
  • Concevoir et développer des espaces stimulant l’innovation, l’implication et les interactions, en complétant la chaîne de valeur des outils de soutien à l’innovation, le Quai de l’Innovation en faisant partie.

Des parcours urbains sous forme de boucles sont les supports de ces intentions